Kinshasa : Bruno Tshibala vole au secours des routes délabrées

 

Ce sont des routes à la responsabilité du gouvernement provincial. Le premier ministre Bruno Tshibala dit avoir entendu les souffrances des usagers de ces routes. Mercredi 16 mai 2018, il a lui-même effectué une descente sur le terrain pour inspecter les réseaux des voiries abimés de la capitale. L’Office des Voiries et Drainage (OVD) dont le directeur général Benjamin Wenga l’a accompagné, est mis à contribution.

Les avenues Benseke, dans la commune de Kintamba, Sakombi, Saio dans son croisement avec Forces publiques et Assossa-Forces publiques, Busudjano jusqu’à l’avenue Bongolo qui est coupé au niveau du pont Kalamu, dans la commune de Kasa-vubu, ont constitué la première partie de l’inspection du chef du gouvernement.

Le cortège du premier ministre a pris la direction de l’avenue de l’Université pour s’arrêter à Yolo Ezo où, selon les explications d’un expert de l’OVD, il y a nécessité de construction d’une chaussée rigide en béton étant donné que l’expérimentation avec le sol fixe n’a pas donné de bons résultats.
L’étape qui a suivi était la 14 ème Rue du Boulevard Lumumba, dans la commune de Limete. C’est au pont Matete que la ronde du Premier ministre s’est clôturée.