Rdc : les musulmans menacent de boycotter les prochains scrutins

Par Lepetit Baende

Les imams Rd congolais sont en colère. Fâchés de l’indifférence de l’Etat congolais face à la crise qui ronge la communauté musulmane de la Rdc. Et si l’Etat congolais continue à garder son silence à leur situation, les imams congolais somment déjà d’appeler tous les musulmans à travers toute la République démocratique du Congo au boycott des prochains scrutins. « Mieux vaut ne pas voter que voter dans l’humiliation », ont-ils déclaré lors de la fin du mois sacré du Ramadan.

La Communauté islamique en République démocratique du Congo a clôturé avec faste le mois sacré du Ramadan 2018, ce vendredi 15 juin 2018 au Jardin botanique de Kinshasa. Et la grande prière de la fin de jeûne de Ramadan 2018, dite Al-Fitr, a été organisée sous la direction du président du Conseil théologal permanent national et Mufti de la Rdc, Sheikh Zaidu Ngongo Amani.

Dans son homélie, l’hôte a appelé la multitude de fidèles musulmans ayant répondu massivement présents à cette grande prière de la fin du Ramadan, de se vêtir de la crainte d’Allah. Plus loin, le Mufti national, Sheikh Zaidu, a rappelé que l’Islam n’est pas une religion des antivaleurs. Voilà pourquoi, a-t-il appelé ses frères musulmans de toute la Rdc de barrer la route et de faire échec à quiconque n’incarne pas les valeurs islamiques au sein de leur communauté.