Marche de la presse : Kasonga Tshilunde surprend désagréablement les journalistes

Par Edmond Izuba

Initialement prévue à 10h, heures de Kinshasa, la marche des journalistes pour protester contre les propos injurieux du ministre d’Etat à la justice, Alexis Tambwe Mwamba, tenus à l’endroit des professionnels des medias, lors de son passage à la tripartite Ceni-Cnsa-gouvernement, a finalement eu lieu aux environs de 12 heures, soit avec un grave retard de 2 heures. Et pour cause, le président de l’union nationale de la presse du congo, Unpc, Kasonga Tshilunde semblait déjà démotivé, au point qu’il a tenté de s’éclipser dans la nature, sous prétexte de revenir après qu’il aura répondu à une urgence. Fort malheureusement pour lui, son subterfuge aura été sans succès. Cela, grâce à l’opposition farouche de quelques journalistes engagés, dont Daniel Safu, qui, aidés par quelques jeunes des mouvements citoyens venus exprimer leur solidarité aux chevaliers de la plume, ont fini par persuader Kasonga Tshilunde à conduire la procession journalistique jusqu’à la destination. Partie du siège de l’Unpc, la marche a eu pour point de chute, l’hôtel du gouvernement, où une délégation conduite par Kasonga Tshilunde, a été reçue par le premier ministre par le premier ministre Bruno Tshibala, aux côtés duquel se trouvait déjà, d’après certaines indiscrétions, le ministre Alexis Tambwe Mwamba, que certains journalistes manifestants taxent d’insulteur. Près de trois heures d’échanges après, c’est un Kasonga Tshilunde qui ressort avec le message d’un Alexis Tambwe, qui nie avoir insulté les journalistes, mettant même au défi le délégation de lui brandir les éléments sonores comme preuves matérielles, pour remettre en cause sa version des faits.

Du coup, des réactions pour la plupart teintées de déceptions ne se sont pas fait attendre de la part des journalistes manifestants qui ont vu en toile de fond de cette rencontre, un deal planifié entre Tshilunde et le gouvernement.

Toutefois, l’embargo de six mois décrété contre Alexis T.M demeure et poursuit son cours normal. Entre temps, une réunion est prévue dans les tous prochains jours à l’Unpc, pour envisager d’autres actions de grandes envergures ; notamment, le dépôt d’une plainte à la cour de cassation contre A.T.M.

Dans la même catégorie

Météo

Kinshasa
partiellement nuageux
28.5°C
29°
28°
62%
3.6kmh
40%
sam
34°
dim
34°
lun
31°
mar
32°
mer
33°

A la Une