Slider

Exclusif : Quand les étudiants menaçaient de plastiquer le centre nucléaire de l’université de Kinshasa…

Par la Rédaction

C’est parmi les raisons qui ont motivé le président de la république à autoriser une fouille systématique et le déguerpissement des étudiants dans les homes dans un délai très proche. Les étudiants paraissaient à nos yeux comme une menace dangereuse aussi longtemps que la ville de Kinshasa et Brazzaville couraient un grand risque, confie à Objectif-infos.cd un inspecteur de la police. «Nous avons fait nos rapports à la hiérarchie, et très vite une solution est trouvée», ajoute-t-il. Les étudiants ont même menacé de plastiquer le centre nucléaire, avec comme capacités de nuisance de réduire Kinshasa et Brazza en cendres.

L’opération qui consistait à quadriller les entrées et les sorties menant vers l’université de Kinshasa a été assurée de manière professionnelle et sans arme à feu, affirme notre source qui regrette la perte dans leur camp. Cet agent de la police salue la sagesse du commandant de la ville, Sylvano Kasongo qui a agi avec beaucoup de sagesse sans état d’âme.

Dans la même catégorie

Articles récents

Expulsion de l’ambassadeur du Rwanda en RDC : les mouvements citoyens seront à nouveau dans rue ce mercredi

Par Ben Dongoko Les propos désobligeants tenus par l'Ambassadeur du Rwanda en RDC, Vincent KAREGA, ne cessent d'offusquer les...

Procès 100 jours : ouverture du procès en appel, les avocats de Kamerhe sollicitent la remise jusqu’au rétablissement de leur client

Par Serge Mavungu L'audience du procès en appel dans l'affaire dite de "100 jours" a finalement eu lieu, ce vendredi...

RDC : Toute la vérité sur la gestion du compte « reliquat de la paie de salaires » des agents de l’Etat [Analyse]

Depuis quelques jours circulent dans les réseaux sociaux des tweets et des commentaires sur les réquisitions d’informations que les services compétents ont adressées...