RDC : la synergie CENCO, AETA et SYMOCEL épousent les réformes constitutionnelles prônées par Envol pour un plaidoyer commun

Par Ben Dongoko

le cadre des démarches pour les réformes électorales, par ricochet constitutionnelles, les trois grandes missions d’observation électorale CENCO, AETA et SYMOCEL ont rencontré Delly Sesanga, président du parti politique Envol.

Objectif de cette rencontre, inviter l’Envol à participer au grand forum axé sur les réflexions et suggestions des réformes à arrêter pour l’amélioration du processus électoral en République Démocratique du Congo.

« Nous sommes venus rencontrés Delly Sesanga qui du reste a déjà amorcé les réflexions autour des réformes tant constitutionnelles qu’électorales afin de ressortir, ensemble, un seul document des réformes à l’issue bien évidemment de ce grand forum qui se pointe à l’horizon », a signalé Jean-Michel Mvondo pour le compte de la synergie de trois grandes missions d’observation électorale.

« … C’est au parlement au cour de la session de mars de s’en approprier afin de sauver notre CENI pour des élections paisibles en 2023 », a renchéri-t-il.

Jean-Michel a signalé par ailleurs que ces réformes visent toutes les grandes questions à l’instar de l’administration des élections et des grandes questions des réformes constitutionnelles en rapport avec les élections.

Et de l’autre côté, Simon Mulamba, secrétaire général adjoint de l’Envol chargé de questions électorales, s’est dit satisfait de voir l’implication de cette synergie de trois grandes missions d’observation électorale dans la quête des réformes électorales d’autant plus que c’est l’un des targets assignés par le parti cher à Delly Sesanga.

Dans la même catégorie

Météo

Kinshasa
brume
22°C
22°
22°
83%
2.1kmh
40%
mer
35°
jeu
36°
ven
33°
sam
33°
dim
32°

A la Une