Culture : ce 29 février à Bruxelles Zaiko Langa Langa célèbre ses 50 ans d’existence au Palais de Beaux-Arts

Par Serge Mavungu

La formation musicale du cinquantenaire “Zaiko Langa Langa Nkolo Mboka Nouvelle formule” va commémorer ses 50 ans d’existence autour d’une production scénique,ce 29 février 2020 dans la grande Henry Le Bœuf du
“Palais des Beaux-Arts” à Bruxelles en Belgique.

Toutes les démarches administratives y relatives sont déjà prêtes.
Jossart Nyoka Longo et ses poulains vont au cours de cette soirée présenter le riche répertoire de ce groupe musical mythique qui est la “sève” de la musique congolaise et d’une grande partie de l’Afrique subsaharienne.

“Sève” puisque dans toutes les formations musicales sorties après “Zaiko Langa Langa”,il y a du Zaiko.
Ceci s’explique par le tempo utilisé dans l’exécution de la batterie qui est une trouvaille de ce groupe avec le style “Cavacha”dont on reconnaît la paternité au batteur Mary Joe;le phénomène “Atalaku” intitié par Jossart Nyoka Longo;et l’invention du “Sébène”par le guitariste Pépé Felly Manuaku.
Il sied par ailleurs de préciser que ce tempo de Zaiko Langa Langa est également utilisé dans le “Coupé décalé”.
Ainsi,les mélomanes qui feront leur déplacement au sdes “Palais des Beaux-Arts vont écouter les différentes chansons de Zaiko Langa Langa qui,sans peur d’être contredit résiste à l’usure du temps.
Rappelons que la formation musicale Zaiko Langa Langa a été créée le 24 décembre 1969.

Sa première sortie officielle a eu lieu, au premier trimestre de l’année 1970,au dancing club “Hawaï” au quartier Bongolo dans la Commune de Kalamu.
Quelques temps après,le groupe cher à Jossart Nyoka Longo lance sur les marchés du disque ses toutes premières chansons en format 45 tours
Il s’agit de « La tout neige » de Jossart Nyoka Longo ; »Paulina » de Papa Wemba ; »Francine Keller »d’Anto Evoloko et « Mosinzo » du guitariste accompagnateur Teddy Sukami.

De toutes ces chansons,seule “La tout neige” de Nyoka Longo recoltera un franc succès.
Ce tube féra trôner Zaiko Langa Langa dans le sphère musical congolais de l’époque aux côtés de deux grandes écoles de la musique congolaise à savoir,l’African Jazz et l’Ok Jazz.
Plusieurs tempêtes ont secoué Zaiko Langa Langa mais grâce à la témérité de Jossart Nyoka Longo qui a foi en Dieu que cette formation musicale existe 50 ans après.
Cette réalité fait de Nyoka Longo ainsi,le seul musicien à même de mieux conter l’histoire de Zaiko Langa Langa.