Hommage aux martyrs de la démocratie : Le régime de Kabila traité d’orgueilleux

Par Cleverly Dylan Gaye

Comme prévu, le Comité Laïque de Coordination de l’Église Catholique (CLC) a organisé ce mardi 25 Février une Messe d’Action de Grâce en la Cathédrale Notre Dame du Congo, messe en hommage des martyrs de la démocratie. Il s’agit les citoyens congolais tombés pendant les marches pacifiques du CLC contre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila au pouvoir en violation de la constitution. Au nombre de ces victimes figurent, Rossy Tshimanga, Thérèse Kapangala, Éric Boluku, Hussein Ngandu ainsi que plusieurs personnes anonymes.

Dans son homélie, l’officiant du jour, Monseigneur Édouard Kisonga, Vicaire général à l’Archidiocèse de Kinshasa, a qualifié le régime de Joseph Kabila d’orgueilleux pour avoir tué des innocents. Un régime dans lequel le principe du peuple d’abord a été foulé au sol et dans lequel la vie humaine n’était plus sacrée.

À l’en croire, comme le peuple d’Israël dans la bible, le peuple congolais était esclave dans son propre pays. Par ailleurs, il a rendu un hommage mérité à tous les mouvements citoyens auxquels il a dit merci pour le combat qu’ils ont eu à mener contre la dictature. Il a également remercié tous les corps diplomatiques des pays étrangers qui ont et continuent à soutenir la RDC dans le processus démocratique.

Pour chuter dans homélie, Mgr Kisonga a appelé le peuple congolais à se soumettre à Dieu et à résister au diable, avant de plaider pour une justice équitable et le respect de la constitution.

Dans la même catégorie

Météo

Kinshasa
peu nuageux
25°C
25°
25°
83%
3.1kmh
11%
ven
29°
sam
35°
dim
34°
lun
32°
mar
32°

A la Une