Deuxième échec «des combattants» : Zaïko Langa Langa a célébré sans heurts ses 50 ans au palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Par Serge Mavungu

Contrairement aux menaces proférées par Boketshu premier et sa bande, la prestation scénique, dans le cadre du cinquantenaire de la formation musicale chère à Jossart Nyoka Longo Zaiko Langa Langa Nkolo Mboka, se déroule sans heurts, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

La salle bondée d’un public hétérogène savoure le riche répertoire du groupe musical le plus ancien de la RDC et de l’Afrique centrale.

L’on a noté jusque-là la présence de certains anciens de Zaiko Langa Langa au nombre desquels le chanteur Malage Delugendo; le soliste Avelida Nkiambi dit petit-poisson, la liste n’est pas exhaustive.

A en croire nos fins limiers, une quarantaine de combattants mégaphone à la maison sont aux abords de la salle où se tient ce concert d’anniversaire traitent de collabos tous ceux qui font le déplacement à ce grand rendez-vous culturel.
Une certaine opinion pense qu’avec la prestation de Fally Ipupa, hier à Paris et celle de Jossart Nyoka Longo, aujourd’hui à Bruxelles,le phénomène « combattants » va, dans les tout prochains, disparaître.

Dans la même catégorie

Météo

Kinshasa
nuageux
22.3°C
22.3°
22.3°
88%
1.1kmh
66%
jeu
31°
ven
34°
sam
31°
dim
32°
lun
32°

A la Une