Enquêtes judiciaires sur les travaux de 100 jours : Félix Tshisekedi déplore que «certains magistrats soient l’objet de menaces et des manipulations»

Par Paul-Valery Nkoto

Au cours de la 23ème conseil des ministres hebdomadaire à la cité de l’Union Africaine, «le Président de la République a rappelé au Gouvernement l’exigence du respect de l’acte d’engagement qui a été signé par les prestataires pour terminer les ouvrages en construction dans le cadre du programme de 100 jours au 31 mai 2020. Pour ce faire, le Président de la République a instruit le Premier Ministre de veiller à ce que le plan de décaissement arrêté soit scrupuleusement respecté».

S’agissant des enquêtes judiciaires qui sont à la base des arrestations et détentions provisoires de plusieurs directeurs généraux des entreprises qui exécutent les travaux, le Chef de l’Etat a insisté sur le fait que celles-ci doivent se dérouler dans le strict respect de la Constitution et des lois de la République. Il a, en effet déploré que certains Magistrats en charge des dossiers soient l’objet de menaces et des manipulations.

«De même, il a été relevé que certaines personnes interpelées sont victimes de mauvais traitement dans l’unique but d’extorquer des aveux.
Pour le chef de l’Etat, on doit laisser les Magistrats faire leur travail en toute indépendance, sans injonction et en veillant à ce que le principe de présomption d’innocence et le respect de droit de la défense soient garantis», a rapporté le porte-parole du gouvernement, Devid-Jolino Makelele.

Dans la même catégorie

Météo

Kinshasa
orage et pluie
23.1°C
25°
21°
88%
10.3kmh
75%
lun
29°
mar
29°
mer
30°
jeu
32°
ven
24°

A la Une