RDC : partenariat MIBA -A&M, SERKAS sort de son silence !

Par la Rédaction

La relance de la MIBA est aujourd’hui une nécessité pour la République démocratique du Congo, qui depuis un temps a vu son économie en baisse, parce que essentiellement tournée vers l’exploitation minière, mais hélas c’est pratiquement vers la fin des années 90, que la plupart des entreprises minières congolaises ont connu une faillite.

Pour la Minière de Bakwanga (MIBA), qui pendant ce temps de faillite trouvait un repreneur était pratiquement impossible.

Maintenant voilà il y a pratiquement 2 semaines que le consortium international development & invetisment (A&M Srl) vient de conclure un marché de partenariat de relance de la production pour la minière de Bakwanga, pour 1 massif sur le 14 qu’à la MIBA.

Ce partenariat consiste à relancer la production qui n’existait presque plus pour ce géant, en l’octroyant des matériaux de production, en assurant aussi la sécurité sociale des agents qui ont connu plusieurs années d’ arriérés de salaire.

Pour ce côté social A&M a après la signature du protocole d’accord versé 30.000.000$ non remboursable à la MIBA. Cette somme a pour objectif soulager les travailleurs qui ont tellement peiné.

Pour Serge KASANDA, représentant du groupe A&M en Rdc, ce partenariat avec la MIBA va permettre non seulement de relancer la production de la MIBA, mais il va aussi améliorer les conditions sociales de la population du grand Kasaï, parce que la minière est le poumon économique de cette partie du pays.

Il faut noté que la minière de Bakwanga à un passif de 300.000.000$,mais aussi une expertise non certifié par un bureau international, donc tout ce qui se raconte sur sa capacité n’est que des approximatifs.

Qui est A&M Srl ?

A&M est un groupe des plusieurs entreprises qui se sont mises d’accord pour investir en Rdc sur plusieurs secteurs de la vie, notamment l’agro-pastorale, les mines , pour ne citer que ceux là, A&M a comme financier POLARIS, que le gouvernement congolais et la banque centrale du Congo ont certifié la capacité financière,qui reste illimitée.

Signalons que le partenariat A&M – MIBA est estimé à plus de 200.000.000 $.
La relance de la MIBA est pour le représentant de A&M en Rdc, monsieur Serge KASANDA une priorité au delà de son côté d’homme d’affaires, parce que étant un fils du coin ( du village Bakwanga).