RDC : OLPA exige une enquête après l’agression  de deux journalistes à Mbuji mayi

Par Paul-Valery Nkoto

dans son communiqué rendu public samedi le 09 mai 2020, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion
de la liberté de presse, a exigé une enquête après l’agression de deux journalistes à Mbuji-Mayi, province du Kaï-Oriental. Les journalistes  Serge Kayeya et de Jean Baptiste Kabeya, de la Radio communautaire Fondation Daniel Madimba (FDM Radio), ont été agressés, le 8 mai 2020 à 20 heures (heure locale), au péage du pont Lubilanji par un groupe d’agents de la Direction générale des recettes du Kasaï oriental (DGRKOR) commis au péage de Lubilanji et se réclamant  proches de M. Jean Maweja Muteba, gouverneur de la province du Kasaï oriental. D’après le communiqué, ces professionnels de média ont été attaqués au moment où ils revenaient du tournage d’une émission dans le territoire de Katanda à 60 kms de Mbuji mayi .

« Ces agents ont confisqué tout ce que les journalistes détenaient par devers eux (deux téléphones, trois casques du studio, deux enregistreurs) avant de les assener des coups de poing. Ils ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des éléments de la Police nationale
congolaise (PNC/Mbuji mayi)
 » note l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique.

Ces forces de l’ordre proches du gouverneur Maweja accusaient les journalistes d’appartenir à un média qui diffuse

les informations qui minimisent les actions du gouverneur de province.

Pour Olpa qui condamne la violation de la législation congolaise et des instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme, il faut une enquête afin d’identifier les auteurs de ces actes et les déferrer devant les juridictions compétentes, ainsi que la restitution des effets confisqués.