Vol à la Gecamines Acte V: JC Muyambo brandit des nouveaux chiffres à la base de la mauvaise gestion

Par Jea-Chrysostôme Luntadila

La mauvaise gestion au sommet de la Générale des carrières et des mines (Gecamines), ne laisse jamais indifférents les dignes du grand Katanga. Dans sa cinquième dénonciation du vol à ciel ouvert qui s’effectue sans relâche au sein la géante minière, l’ancien bâtonnier de Lubumbashi, Jean-Claude Muyambo point du doigt à nouveau une clique de gestionnaires de cette entreprise qui organise la maffia.

« Nous venons d’être informés que la Gécamines a déjà dépensé, depuis le début de cette année, 71.385.239,22 USD pour la location des engins extérieurs. Cela nous a été étonné d’autant plus que la société est sensée avoir ses propres engins. Nous apprenons au même moment que plusieurs banques ont bloqué les comptes de la Gécamines pour non-paiement de certains impôts. C’est cela le début de la maffia », déclare Jean-Claude Muyambo qui brandi un tas des documents.

Dans un autre volet, le président du parti Scode, parti politique de soutien aux bonnes actions du Félix Tshisekedi, Muyambo s’attaque au Directeur Général ai qui posséderait une entreprise partenaire de la Gécamines . L’entreprise est chargée de commander pour la Gécamines les matériels sanitaires et les médicaments.

« Comment expliquer que le DG ai de la Gécamines a sa propre société qui s’appelle X. C’est cette société qui fait des commandes pour l’approvisionnement des médicaments, les équipements médicaux. La société a déjà encaissé 12.918.443,90 USD», dénonce Muyambo.

Le dossier de la frontière de Kasumbalesa, qui sépare la RDC et la Zambie, n’a pas été épargné lors de cette sortie médiatique de Muyambo. L’ancien Bâtonnier a martelé sur les désordres à la frontière qui font échapper à la province beaucoup d’argent, dont les bénéficiaires seraient les anciens dignitaires du régime Kabila.

« Pourquoi la frontière de Kasumbelesa parrait plus problématique que les autres frontières de la RDC ? C’est tout simplement pendant 18 ans ils ont organisé le vol. Plusieurs marchandises de certains proches de l’ancien régime de Kabila entrent sans payer la taxe. Pourtant il y a un groupe d’individus qui bloque le passage aux paisibles commerçants qui veulent aller se procurer les produits de premières nécessités.

Pour mettre fin à ce mécanisme pour alimenter les désordres afin de faire bénéficier les individus, Muyambo appelle le Maire de Kasumbalesa à la vigilance et au contrôle systématique des marchandises entrant au niveau de la frontière.

Dans le chapitre de la recrudescence de l’insécurité dans le grand Katanga, Muyambo dénonce la complicité de certains hommes en uniforme véreux qui se recutent dans les services de sécurité pour donner la mort à la population. Il invite les gouverneurs de cet espace à une vigilance tout azimut.

Dans la même catégorie

Articles récents

RDC : le PDG Martin Ekanda sera inhumé ce jeudi 13 août à la Nécropole Entre Terre et Ciel

Par Serge Mavungu Décédé dans la nuit du 17 juillet 2020 , de suite d'un dysfonctionnement organique, le programme...

Présidence de la Ceni : la candidature de Paul Nsapu portée par une frange importante de la société civile

Par Serge Mavungu La polémique autour du prochain animateur principal de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) continue à...

RDC : le ministère de l’intérieur procède à l’identification de “toute personne détentrice d’une arme d’auto-défense”, Gilbert Kankonde

Par Jean-Chrysostome Luntadila Le ministère de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières accorde trois mois, pour que toute personne détentrice...