RDC : d’après le juriste Nico Mayengele, «la mort du juge Raphaël Yanyi ne profite pas aux prévenus»

Par Jean-Chrysostome Luntadila

Dans son point de vue rendu public quelques heures après la mort brutale du juge président du tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe, dans l’affaire 100 jours qui opposent Vital Kamerhe et consorts contre la république, Maître Nico Mayengele, avocat au barreau de Kinshasa-Matete évoque plusieurs aspects qui n’arrangent les prévenus.

Ce décès suspect du juge président Raphaël YANYI OVUNGU aura ses répercussions dans le déroulement et le timing voulus. Parmi les conséquences, le juriste Nico Mayele parle de la «suspension des audiences jusqu’à l’inhumation après autopsie» dans un premier. Ensuite, il sera question de faire «recomposition du Tribunal» avant de procéder à la reprise proprement dite des audiences. La convocation de la toute première audience de cette affaire avec la nouvelle composition, sera concernée à la lecture in extenso «de tous les procès-verbaux des audiences», et puis, la oursuite de l’instruction.

«Cette mort, dont l’origine doit être déterminée après enquête diligente et sérieuse pour rassurer d’autres juges, ne profite donc pas aux Prévenus qui sont en détention. J’ai pleuré un Juge juste, calme, tempéré, expérimenté, intelligent et non complexé. Paix à son âme», a-t-il conclu.

Dans la même catégorie

Météo

Kinshasa
nuageux
26.1°C
26.1°
26.1°
56%
2.9kmh
53%
dim
33°
lun
32°
mar
31°
mer
33°
jeu
27°

A la Une