RDC : les magistrats exigent le retrait définitif des propositions de lois Minaku et Sakata

Serge Mavungu

Le renvoi de l’examen des trois propositions de lois des députés nationaux Minaku et Sakata à la session parlementaire de septembre n’est bien vus par le Syndicat National des Magistrat du Congo(Synamac).
Le Magistrat Edmond Issofa affirme a affirmé dans une interview accordée à un média de la place que sa structure compte poursuivre ses stratégies mises en place jusqu’à obtenir le retrait pur et simple de ces textes qu’il qualifie d’inconstitutionnels.
Au-delà des individus,soutient-il, le débat autour de ces textes doit être porté au niveau de la nation, étant donné qu’il s’agit des lois organiques qui touchent au pouvoir judiciaire dans son organisation et son fonctionnement.
Il sied par ailleurs de préciser que le député national
Aubin Minaku s’est dit prêt à expliquer ces propositions de lois au syndicat des magistrats y compris d’autres forces vives de la société.

Dans la même catégorie

Articles récents

Haut-Katanga : faux, « le Vpm Gilbert Kankonde n’a jamais été en insécurité », rétorque la société civile

Par Ben Dongoko Le cadre de concertation de la société civile du haut-Katanga dément l'information selon laquelle le gouverneur...

Conjoncture économique : le conseiller du Chef de l’Etat Marcellin Bilomba prévoit un atelier sur la dédolarisation en septembre

Par Gratis Makabi Le Conseiller principal du chef de l'État en charge de l'économie et finances, Marcellin  Bilomba a...

RDC : le cardinal Fridolin Ambongo épouse les réformes proposées par le groupe de « 13 » personnalités

Par Serge Mavungu Le groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile a rencontré le Cardinal Fridolin...