D’après les bérets rouges du Pprd: «Le palais du peuple ne sera pas touché aujourd’hui», situation à 9h45 à Kinshasa

Par Paul-Valery Nkoto

Malgré l’interdiction de toutes les marches pacifiques prévues par les pro et anti Ronsard Malonda, actuel président de la Ceni entériné par le bureau de l’assemblée nationale, les manifestants continuent d’envahir petit à petit les grands carrefours de la capitale Kinshasa. Si l’Udps et ses alliés de circonstance ont commencé à se regrouper et occuper les grandes artères du quartier Mbinza Ozone dans la commune de Ngaliema, partie Ouest de la capitale, à l’Est de Kinshasa vers Tshangu, à N’Djili quartier I, les militants du Pprd restent mobiliser devant leur siège du boulevard Sendwe à quelques minutes du palais du peuple, point de chute des manifestants. Le parti présidentiel qui a confirmé sa marche pacifique, avait déjà établi les itinéraires conduisant vers l’unique point de chute, ce qui ne serait du goût de l’ancien parti au présidentiel Pprd. Les militants regroupés à Sendwe n’auraient qu’un seul but d’empêcher l’Udps à commettre les actes de vandalisme. “Le palais du peuple ne sera pas touché aujourd’hui”, peut-on lire dans calicot porté par les militants “béret rouge” du parti de Joseph Kabila.