Marche contre Malonda à la CENI : l’Udps pleure trois morts, les sièges du Pprd et du PT incendiés, le temple de l’armée de l’éternel saccagé !

Par Paul-Valery Nkoto

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et ses Alliés ont manifesté ce jeudi 9 juillet comme prévu, à travers les plusieurs coins de la république pour exiger le départ de Ronsard Malonda fraîchement entériné par le bureau de l’assemblée nationale comme président du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Malgré l’interdiction du gouvernement, une centenaires des milliers des manifestants ont envahi la rue, à Kinshasa comme dans plus d’une dizaine de provinces à travers la république. A Kinshasa, l’UDPS, parti organisateur de la marche déclare avoir perdu trois de ses combattants tirés à balles réelles.

Face la foule réunie devant le siège du parti, le secrétaire général Augustin Kabuya annonce que « nous allons réclamer le départ du ministre de l’Intérieur. Il est de l’UDPS ».

Le SG du parti présidentiel met fin à la marche contre Ronsard Malonda et contre les propositions de lois Minaku-Sakata sur la réforme de la Justice.

Plusieurs autres également dégâts sont enregistrés aux sièges des partis politiques partenaires de l’Udps dans le cadre de la coalition FCC-CACH, coalition au pouvoir. Il s’agit du Parti du peuple pour la Reconstruction et Démocratie (Pprd), parti de Joseph Kabila et le Parti Travailliste du ministre des affaires humanitaire et de la solidité nationale, Steve Mbikayi.

Situé à plein cœur du Boulevard Sendwe, non loin du point de chute de la marche, le temple de l’église armée de l’éternel a été également saccagé par les manifestants. Dans une interview accordée à la presse, le Pasteur Sony Kafuta exprime sa désapprobation. « Mon église est démolie par les manifestants. On est aussi capable de brûler églises et partis politiques. C’est l’Église catholique et l’ECC qui sont derrière ça. C’est la guerre de la croisade. Ronsard Malonda a gagné» , a lâché le Pasteur Sony Kafuta