Cour constitutionnelle : Benoît Lwamba qualifie «des rumeurs des réseaux sociaux» le procès verbal sur sa démission signé par 7 juges

Par Jean-Chrysostome Luntadila

Dans un document parvenu à la rédaction d’Objectif-infos.cd, le président cour constitutionnelle et du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba qualifie des rumeurs des réseaux sociaux le procès verbal signé par les 7 juges de la même cour. Il affirme «demeuré détenteur du mandat de cette qualité jusqu’à son terme au mois d’avril 2021»

Par ailleurs la Cour constitutionnelle a pris acte, depuis vendredi 10 juillet 2020 de la démission du Juge Benoît Lwamba Bindu, de ses fonctions de Président de la Cour constitutionnelle et membre de cette cour.

Précisons que le procès verbal de cette prise d’acte est rédigé et signé avec le concours de Evariste Funga, Noël Kilimba, Corneille Wasenda, Jean Pierre Mavungu, Norbert Nkulu, François Bokona et Polycarpe Mongulu, tous membres de la cour constitutionnelle de la République Démocratique du Congo, respectivement Président ad interim et Juges.

Il sied de rappeler que la lettre de cette démission du Juge Benoît a été déposée, le 27 juin 2020; et ce, pour des raisons de convenance personnelle.

Ci-dessous, le démenti du président de la cour constitutionnelle et du conseil supérieur de la magistrature

Dans la même catégorie

Articles récents

Haut-Katanga : faux, « le Vpm Gilbert Kankonde n’a jamais été en insécurité », rétorque la société civile

Par Ben Dongoko Le cadre de concertation de la société civile du haut-Katanga dément l'information selon laquelle le gouverneur...

Conjoncture économique : le conseiller du Chef de l’Etat Marcellin Bilomba prévoit un atelier sur la dédolarisation en septembre

Par Gratis Makabi Le Conseiller principal du chef de l'État en charge de l'économie et finances, Marcellin  Bilomba a...

RDC : le cardinal Fridolin Ambongo épouse les réformes proposées par le groupe de « 13 » personnalités

Par Serge Mavungu Le groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile a rencontré le Cardinal Fridolin...