RDC : les raisons de la descente aux enfers de la société Vlisco Congo sous l’ère Edwine Endundo

Par Jean-Chrysostôme Luntadila

L’image que présente aujourd’hui la société de pagnes VLISCO RDC est celle d’un géant au pied d’argile.

Moins d’un an après le départ de la reine du pagne, maman Wax, la multinationale qui a longtemps battu pavillon face à ses concurrents vivrait déjà semble- t- il ses dernières heures, telle un paquebot fantôme qui navigue sans le commandant de bord.

Les moussaillons se débattent pour sauver le navire en perdition et son stock de réserve en entrepôt d’un million de dollars.

Que se passe-t-il au juste au sein de Vlisco RDC?

Les langues se délient et font des confidences.  Des départs en cascade, VLISCO RDC doit faire face dans les jours qui viennent à une pluie de démissions, le navire prend l’eau et les rats quittent, la débandade est totale.

 La première personne à ouvrir le bal, le directeur financier de l’entreprise, l’argentier a quitté sans solliciter son décompte final.

A côté ceci, le responsable des ressources humaines qui porte plainte contre son propre employeur pour harcèlement et faits graves.

La directrice de marketing passe sa journée à faire des photocopies et à distribuer son CV, la même directrice aurait également pris ses distances avec Vlisco Congo en sollicitant un poste au service marketing d’une banque de la place.

Quant à Erick LOKO, sous le coup d’un mandat d’arrêt se fait exfiltrer de nuit du Congo par un canot rapide.

Le directeur commercial par contre, s’est  évaporé dans la nature.

Décidément le personnel aurait beaucoup des choses à reprocher à leur siège, la multinationale ne respecte pas les standards internationaux sur le recrutement du personnel.

La rédaction de objectif-infos.cd peut de lors se poser des questions notamment, l’embauche de la gérante EDWINE, Ex avocate de la société au 31 janvier 2020 n’a pas suivi le standard international de recrutement ; pas de publication d’un appel à candidature; pas d’interview pour les candidats ; la multinationale  a-t-elle refusé de valider les comptes manipulés de VLISCO ; le responsable des  «  vente au détail »  RIGA murmure et reproche au siège de lui faire faire le travail de la DG sans toucher un salaire équivalent ?

D’après certains travailleurs, le béninois Erick LOKO aurait proposé de gré à gré la nomination d’une gérante sans expérience dans le domaine, sans diplôme de management, elle a fait aucune grande école internationale, même pas un MBA.

Décidément la juriste aurait jeté facilement sa robe noire d’avocate aux pieds d’Erick LOKO ?

Nombreux sont les agents sous l’anonymat qui lui reprochent son manque  d’expertise en  la matière.

Au siège de Vlisco, certains associés marmonnent déjà sur la légèreté de l’ex avocate aujourd’hui gérante qui a eu la gestion des contentieux de cette société.

L’actionnaire majoritaire a demandé la prolongation de sa période d’essai car il a des sérieux doutes sur ses capacités à diriger l’entreprise.

Tous nos efforts fournis pour entrer en contact avec l’actuelle gérante de Vlisco Congo se sont avérés vains.

Dans la même catégorie

Articles récents

Haut-Katanga : faux, « le Vpm Gilbert Kankonde n’a jamais été en insécurité », rétorque la société civile

Par Ben Dongoko Le cadre de concertation de la société civile du haut-Katanga dément l'information selon laquelle le gouverneur...

Conjoncture économique : le conseiller du Chef de l’Etat Marcellin Bilomba prévoit un atelier sur la dédolarisation en septembre

Par Gratis Makabi Le Conseiller principal du chef de l'État en charge de l'économie et finances, Marcellin  Bilomba a...

RDC : le cardinal Fridolin Ambongo épouse les réformes proposées par le groupe de « 13 » personnalités

Par Serge Mavungu Le groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile a rencontré le Cardinal Fridolin...