Slider

Recrudescence de massacre en Ituri : le député Gratien Iracan accuse le comité de sécurité de rester inactif aux cris alarmants des autochtones

Par Ben Dongoko

À travers un communiqué daté de ce lundi 10 août 2020, le député Iracan Unen Gratien de Saint-Nicolas a exprimé son ras-le-bol contre les attaques perpétrées par des miliciens de la Codeco à la chefferie des Banyali-Kilo, au Nord-ouest de Bunia dans la province de l’Ituri. 

À en croire cet élu de Bunia, ces massacres sont les fruits d’une négligence de la part du comité de sécurité d’autant plus que les alertes ont été lancées localement plusieurs fois par les autochtones.

« Le comité de sécurité n’a pas anticipé la situation en assurant la protection des civils dans le milieu; mais aussi les forces de l’ordre, mal équipées, n’ont pas établi des positions stratégiques d’intervention », a-t-il précisé.

Faisant état de 23 morts dont un chef de localité, plusieurs disparus et des blessés, ces actes ignobles ont eu lieu ,  le 9 août, tôt vers 3h du matin dans les localités minières de Lisey et Amena.

Dans la même catégorie

Articles récents

Bancarisation de la paie : les agents fictifs existent encore (Comité de suivi de la paie)

Par Ben Dongoko Dans une interview accordée à la Radio Okapi, Jean Louis Kayembe, Président du comité de suivi...

RDC : les syndicats de la territoriale dénoncent l’immixtion des politiques dans leur secteur, leur assemblée générale est prévue ce samedi

Par Serge Mavungu Le syndicats du Ministère de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières invite les agents et cadres d'autres...

Single « Regarde-moi » : Ferre Gola s’excuse pour son accent Kongo

Par Edmond Izuba Lors de son point de presse tenu à Kinshasa,  jeudi 24 septembre 2020 , Ferre Gola...