Meurtre de 5 élèves à Masisi: le Chef de l’État a pris la décision de mettre définitivement fin à tout acte ignoble !

Par Ben Dongoko

Chacun, à son niveau, condamne les actes ignobles portant atteinte à la vie des 5 élèves finalistes de la 6ème année primaire survenus, le jeudi 27 aout 2020, à Masisi.

Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi n’a pas non plus manqué des mots pour compatir à la douleur des familles explorées. À travers un communiqué rendu public, ce vendredi 28 août 2020, signé par la presse présidentielle, le Chef de l’État a pris la décision de mettre fin à ces actes ignobles.

“Le Chef de l’Etat présente ses condoléances les plus émues aux familles éplorées en les rassurant de son engagement de mettre fin à ces actes ignobles”, indique ce communiqué.

Emboîtant le pas à Félix Tshisekedi, l’Unicef par l’entremise de son Chef de communication, Jean Jacques Simon, condamne fermement cet incident et estime qu’il constitue une grave violation des droits de l’enfant.

“Nous invitons toutes les parties prenantes, les belligérants au respect du droit de l’enfant… Vous savez, la République Démocratique du Congo a signé la déclaration sur la sécurité dans les écoles en 2016. Donc le pays s’est engagé ainsi à promouvoir et à protéger le droit à l’éducation dans les situations de conflit armé”, a-t-il conclu au micro de la Radio Okapi.