Éducation : trois étudiants congolais primés par “Encre verte”, un concours de dissertation axé sur l’environnement

Par Serge Mavungu

L’African Initiative for Environmental Education (AIEE), en partenariat avec le Café Littéraire de Missy asbl et EnviroNews ont organisé la cérémonie des remise de prix aux lauréats du concours de dissertation “Encre verte”, sur le thème “La conservation de la biodiversité, une condition sine qua non pour le développement durable”, le week-end, au Centre Culturel Boboto,dans la Commune de Gombe.

Plusieurs candidats, venus du quatre coins de la République étaient en lice.
Ainsi, le Jury a accordé le premier prix à Thomas Nkashama, étudiant finaliste en graduat à l’Université Catholique du Congo (UCC), suivi de Sylvie Kinja Mongane, étudiante en troisième graduat à l’Université Catholique de Bukavu (UCB) et enfin le troisième prix a été remis à Moise Amisi Ezra, étudiant en 2e licence à l’Institut Supérieure de Développement Rural de Bukavu (ISDR Bukavu).

Dans son mot de circonstance, Missy Bangala, initiatrice du Cafe Littéraire de Missy(CaLM) a relevé le caractère important du choix de thème exploité pour cette édition vu la place de choix qu’occupe le secteur de l’environnement dans la vie d’un être vivant.
Elle estime qu’avec ce choix, les plus jeunes seront davantage conscientiser sur la question.

Tout en saluant la mise en place de ce nouveau prix, Missy Bangala exhorte les uns et les autres de continuer d’agir pour aider la jeunesse à mieux assimiler les problèmes et les enjeux climatiques car la jeunesse c’est l’avenir.

L’occasion faisant le larron, l’initiatrice de CaLM a salué l’appui et l’implication de toutes les personnes pour la réalisation de cette activité, sans lesquels, elle n’aurait pas atteint le rayonnement national qui est le sien aujourd’hui et ne susciterait pas autant d’intérêt auprès des jeunes.