RDC: le Président du Sénat est favorable à la création d’un compte d’affectation spéciale sous le libellé « Élections »

Par Serge Mavungu

La cérémonie de l’ouverture de la session essentiellement budgétaire qui va procéder à l’examen du budget de l’État de 2021 a eu lieu, ce mardi 15 aout 2020, à l’emicycle du Palais du Palais du peuple.

Dans son allocution, le Président de la Chambre basse du Parlement, Alexis Thambwe Mwamba propose d’examiner en anticipation, la possibilité de créer un compte d’affectation spéciale sous le libellé « Élections » qui par le fait de ne pas être clôturé à la fin de chaque exercice permettra d’éviter toute recherche impréparée ou contribution incontrôlée aux élections de 2023. Les montants seraient déterminés en fonction des dernières prévisions du budget des élections prochaines tel qu’il apparait dans le rapport 2019 de la CENI.

L’occasion faisant le larron ,le Président du Sénat a souligné que la RDC fait face à des ingérences étrangères récurrentes dans les affaires intérieures de l’Etat.
« Nous remarquons que certaines représentations diplomatiques s’érigent en conseillers d’institutions publiques et d’acteurs politiques en fonction. Leurs déclarations et activisme contribuent à l’évidence à la méfiance et opposition entre congolais »,a-t-il renchéri.
Thambwe Mwamba prie le Gouvernement de la République de rappeler aux représentants des pays amis au plus grand respect de la Convention de Vienne à son article 41, alinéa 1er ainsi que de la Charte des Nations-Unies à son article 2 paragraphe 7 et de soumettre leur comportement au respect de nos institutions, des autorités et des citoyens.

Il sied de signaler que l’ancien Président de la République,Joseph Kabila Kabange,Sénateur à vie avait rehaussé de sa présence cette session dite budgétaire qui risque d’être révélatrice de beaucoup de choses.