RDC : la hiérarchie de l’UDPS ouvre une guerre interne contre Sylvain Mutombo, F.Tshisekedi obligé d’intervenir !

Par Jean-Chrisostome Luntadila

Une guerre de palais est menée sans merci contre un activiste Tshisekediste du sang, Sylvain Mutombo Kabinga. A la tête d’un mouvement Rassemblement des Démocrates Tshisekediste (RDT) qui bat pavillon dans toutes les mobilisations d’accueil du chef de l’Etat ou des responsables du parti à l’intérieur du pays, Mutombo subit une campagne de diabolisation pour avoir soutenu haut la main la tenue du congrès au sein du parti conformément à l’Etat de droit prôné par les pères fondateurs de l’UDPS dont Etienne Tshisekedi Wa Mulumba. Nombreux et innombrables sont ces observateurs avertis qui implorent nuit et jour à l’implication personnelle du Chef de l’Etat pour la bonne marche du parti.

A cause de son combat  visant à restaurer le respect des textes au sein de l’UDPS, le Ministre Délégué à la Défense Sylvain Mutombo Kabinga fait l’objet d’une campagne de diabolisation alimentée par ceux-là qui profitent d’un leadership illégitime pour tenter de liquider l’UDPS.

Contrairement aux allégations faites dans un article de presse tendancieux, le combat du ministre Sylvain Mutombo ne vise pas des individus qui d’ailleurs ne peuvent pas lui arriver à la cheville, ni en termes de leadership politique moins encore intellectuellement, mais ne vise qu’à faire respecter les statuts du parti qui sont torpillés par le tandem Kabund-Kabuya qui empêche le fonctionnement du directoire devant conduire le parti.

Il sied également d’indiquer que être au gouvernement n’interdit nullement à un ministre de veiller à la bonne marche de son parti.

 Étant un digne fils de l’UDPS, le ministre Sylvain Mutombo ne peut en aucun cas resté indifférent à la crise artificielle qui conduit l’UDPS à la catastrophe. 

S’occuper des affaires politiques internes de son parti de prédilection UDPS n’entrave nullement son action gouvernementale qu’il mène avec beaucoup de compétences. 

Soucieux de sortir leur parti du gouffre, les membres de la force du progrès ont eux même plébiscité Sylvain Mutombo pour reprendre les commandes de cette force.

  Accuser le Ministre Sylvain Mutombo d’instrumentaliser la force du progrès pour déstabiliser  une quelconque hiérarchie fantôme de l’UDPS serait tenter de le tirer trop bas qu’il ne peut descendre.

Et pour  votre gouverne, Sylvain Mutombo n’est président d’aucun parti politique si ce n’est qu’être autorité morale du Rassemblement des démocrates Tshisekedistes RDT, plateforme politique et électorale créée par la volonté du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi. 

Par ailleurs, Sylvain Mutombo signe et persiste qu’il n’abandonnera pas sa lutte jusqu’au triomphe de la vérité  pour sauver son cher parti l’UDPS du naufrage orchestré par des incompétents sans leadership agissant.

Seul mot de Félix Tshisekedi pourra faire taire tout malentendu à ce stade de chose.