Slider

Insécurité au Haut-Katanga : deux morts, une fille de 14 ans violée, 9 maisons cambriolées à Lubumbashi

Par Jean-Chrisostome Luntadila

La montée de la criminalité au Haut-Katanga devient de plus en plus inquiétante. Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs maisons (9) ont été visitées par les bandits armés non autrement identifiés. Dans leur passage, ces hommes en arme ont tué deux personnes (couple) dans l’une des maisons victimes du cambriolage. Une fille de 14 a été violée et transférée dans un hôpital pour les soins appropriés, renseignent nos sources. Il s’agit, d’après les habitants de la ville cuprifère, du retour de la vielle opération du banditisme connue sous le nom de “Buka Ndaku” entendez “casser ou détruire la maison”.

Ces événements malheureux interviennent après la sortie médiatique de Gédéon Kyungu Mutanga, l’ex chef rebelle bénéficiaire de loi de l’amnistie, accusé d’être à la du climat d’insécurité qui règne dans la province du Haut-Katanga. Dans son message filmé depuis son lieu secret, le chef de fil de Bakata Katanga réclame l’indépendance du grand Katanga en passant par la réunification des toutes les provincettes issues du démembrement.

Dans la même catégorie

Articles récents

RDC : les nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle prêtent serment ce mercredi 21 Octobre

Par Ben Dongoko Par le truchement d'un communiqué officiel rendu public, ce lundi 19 Octobre 2020, le protocole de...

RDC: La CENCO exhorte le gouvernement de faire une demande formelle de la mise en place du Tribunal Pénal Spécial pour le pays

Par Gratis Makabi Au cours d'une conférence de presse tenue, ce lundi 19 octobre 2020 , au Centre interdiocésain...

RDC: La CENCO dénonce les manigances pour le contrôle de la CENI par les politiciens et les intentions pouvant occasionner le glissement

Par Gratis Makabi La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) a, au cours d'une conférence de presse tenue ce...