Gestion opaque des finances publiques : malgré la réplique du ministre des finances, l’Inspection Générale des Finances maintient ses inquiétudes !

Par Edmond Izuba

L’inspection générale des finances communique 24h après la réplique du ministre des finances intervenue suite à la lettre de lIinspecteur Général des Finances Jules Alingete. La gestion serait totalement opaque quant à la paie des agents publics de l’État (fonctionnaires). A travers sa cellule de communication, l’Inspection Générale des Finances confirme avoir “manifesté de sérieuses inquiétudes sur la gestion actuelle des finances publiques”, plus particulièrement la situation de NON PAIEMENT de 43% de l’enveloppe de la rémunération du mois d’octobre au 05 novembre 2020, en dépit du niveau appréciable de mobilisation des recettes.

Elle a ainsi sollicité un récadrage des dépenses publiques au mois de novembre 2020 pour privilégier la paie des agents publics afin d’éviter d’ accumuler les arriérés de salaires à la proche des fêtes de fin d’années.