Frontière RDC-Zambie : début de construction des ponts d’appui et du travail de reconnaissance de la frontière dans le Tanganyika

Par la Rédaction

En vue de la matérialisation du Traité du 18 septembre 1989 signé entre le feu maréchal Mobutu Sese Seko et son homologue zambien
Kenneth Kaunda pour préciser les limites entre les deux Etats, la Commission technique mixte RDC/Zambie est à pied d’œuvre depuis le 15
septembre 2020 sur le tronçon terrestre compris entre les Lacs Tanganyika et Moero, long de 205 Km. Cette équipe procède à la
reconnaissance de la frontière et à la construction des points d’appui de part et d’autre de la frontière commune.

Il sied de noter que ces points serviront de repères pour la construction des bornes frontières qui seront érigées à partir du mois
d’avril 2021 en exécution du Traité de 1989 issu d’un arrangement de 1894 entre les anciennes puissances coloniales belges et anglaises.
Cet arrangement déterminait une frontière rectiligne partant de la médiane du Lac Tanganyika en direction du Lac Moero.

Cependant, cette entente se terminait sur une incertitude qui a poussé à la mise en place, en 1982, d’une commission spéciale mixte d’experts qui a abouti au traité signé 7 ans plus tard par les présidents Mobutu et Kaunda. « Ce travail qui devait normalement être exécuté depuis 1989 n’a pas été fait. En résumé, les négociateurs congolais avaient réussi à ramener la frontière la plus avancée du lac Tanganyika en la ramenant vers la rivière Lunkinda. Tracer les frontières ne va pas résoudre tous les problèmes, car depuis 1984, année du premier recensement général de la population, jusqu’à ce jour, la population a
sensiblement augmenté. Nous sommes partis de 24 millions d’habitants à plus de 90 millions. Et les gens se déplacent continuellement, de part et d’autre, à la recherche de la survie… », a indiqué le professeur Célestin Nguya-Ndila Malengana, Secrétaire Permanent de la Commission Permanente des Frontières ( CPF), le mercredi dernier devant les députés provinciaux de la province du Tanganyika, tout en faisant noter que la RDC a gagné dans le tracé et un effort a été fait pour
conserver les frontières héritées de la colonisation.