RDC: les agents de la “défunte” BIAC sollicitent l’implication du Chef de l’État pour le paiement de leur décompte final

Par Serge Mavungu

Quatre ans jour pour jour depuis que la BIAC, troisième Banque commerciale du pays est en cessation de paiement.

C’est dans ce cadre que les agents de cette structure bancaire ont organisé une marche pacifique qui est partie du boulevard 30 juin, en face de la BIAC, jusqu’à la hauteur du cimetière de la Gombe, ce jeudi 19 novembre 2020.

Dans un memo lu à l’intention du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, les agents de la BIAC sollicitent son implication en tant que Père de la Nation et Garant du bon fonctionnement des Institutions pour une décision de son Autorité prenant en compte les faits ci-après notamment, le paiement du décompte final des agents dans le meilleur délais; l’élaboration d’un plan social pour l’ensemble du personnel en vue de sa réaffectation dans d’autres structures de l’État.

Ces agents attribuent cette triste réalité à la
mégestion du Comité Directeur de la BIAC; à la forte dégradation du portefeuille crédit; au non remboursement des crédits octroyés aux sociétés apparentées (Groupe Elwyn Blattner) et à l’État Congolais avec ses démembrements; à la défaillance de la supervision par l’Autorité de régulation (BCC); au non-respect par l’actionnaire majoritaire de son engagement à recapitaliser la banque.

Ce mémo, souligne que  » depuis le 30 mai 2016, la BCC a décidé de mettre la BIAC sous administration provisoire dont la mission se résumait comme suit, stabiliser la gestion; mettre en place un plan de redressement; trouver un repreneur ».

Force est de constater que quatre ans après ,le bilan demeure calamiteux car, la gestion de la banque n’a jamais été stabilisée; le plan de redressement n’a jamais été exécuté et aucun repreneur n’a été trouvé ».