Le constitutionnaliste André Mbata se moque d’Evariste Boshab : le régime “primo ministériel” est comparable à “l’inanition de la nation”

Par Edmond Izuba

André Mbata, professeur de droit constitutionnel congolais, se moque de son collègue Evariste Boshab qu’il appelle l’homme de l’invention des nouvelles théories absurdes de droit constitutionnel. Au téléphone d’Objectif-infos.cd, André Mbata a pris trois minutes en train d’éclater de rire les interventions de l’ancien secrétaire général du Pprd qui était en face d’un parterre d’universitaires lors de la journée scientifique initiée par l’université de Kolwezi.

Pour Mbata, une seule et unique phrase suffirait, pas trop long pour faciliter la lecture à tout le monde.

«Un régime primo ministériel est une aberration en droit constitutionnel qui n’est compréhensible que dans le droit constitutionnel de l’inanition de la nation», a soutenu André Mbata avec un ton moqueur.

Par ailleurs, le député Udps André Mbata promet une tribune scientifique cinglante pour effacer ces mauvaises théories anti démocratiques. Il attend également, nous a-t-il dit, le retour à Kinshasa de son collègue Boshab pour rendre publique son exposé scientifique.

«Il a été établi dans notre pays un régime primo ministériel.
Le Premier ministre a des pouvoirs énormes que le Président de la République n’a pas, si nous devons appliquer de façon orthodoxe notre Constitution
», a affirmé le professeur Boshab.