Présidence de la CAF : Ahmad Ahmad suspendu pour corruption, Constant Omari assume l’intérim

Par Gratis Makabi

Premier vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Constant Omari Selemani dirige temporairement l’instance dirigeante du football africain depuis ce lundi 23 novembre 2020. Cette prise de fonction s’explique par la suspension de 5 années du Président de la CAF, Ahmad Ahmad par la commission d’éthique de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) pour corruption.

Déjà, le malgache avait été interpellé à Paris en juin 2019. En son temps, des graves soupçons de détournement et corruption ont pesé sur le président de la CAF. La Fédération Internationale de Football Association a même placé sous tutelle la Confédération Africaine.

L’instance faîtière du football mondial inflige au successeur du camerounais Issa Hayatou de surcroît 200.000 francs suisses d’amende (185.000 euros), notamment pour détournements de fonds.

Il sied de noter que, Constant Omari a été nommé président de la CAF par intérim, le 10 novembre, suite au test positif d’Ahmad Ahmad au coronavirus. Il dirigera à l’intérim le Comité exécutif de la CAF jusqu’au 30 novembre 2020.