Assemblée élective à la FEC : Mills Tshibangu exhorte le conseil des sages à opérer un choix apolitique !

Par Ben Dongoko

L’élection à la Présidence de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) ne cesse de couler encres et salives. Mills Tshibangu, Analyste politique, par le biais d’une interview accordée à Objectif-infos.cd, ce mercredi 25 novembre 2020, exhorte le conseil des sages de cette structure de jeter son dévolu sur un opérateur économique apolitique et sans antécédents judiciaires.

À l’en croire, cette structure ne doit pas être gérée par une personnalité politique. Reliant sa rhétorique à un cas pratique, Mills Tshibangu estime que Albert Yuma ne mérite plus la FEC eu égard à ses connotations politiques à demi-mot.

…Je lance un appel à l’administration de la FEC pour dire que la jeunesse congolaise a besoin d’un nouveau son, d’une nouvelle vision. C’est une honte d’avoir à la tête de cette structure quelqu’un qui est accusé des détournements“, a-t-il renchéri question de démontrer le caractère non-éthique de la candidature de Albert Yuma.

Par ailleurs, cet analyste politique a martelé sur le fait que la FEC c’est une association des hommes d’affaires qui tiennent l’economie nationale entre leurs mains; en entendant par là, le choix de son leadership impactera, en bien ou en mal, le marché congolais.

Le conseil des sages de la FEC va présenter le candidat à même de diriger cette structure le jeudi 26 novembre 2020, lors de l’assemblée générale ordinaire et élective. Ainsi, il sera élu à mains levées par ses pairs.