Nord-Kivu : des hélicoptères de chasse des FARDC ont survolé la région insécurisée de Beni ce jeudi

Par Charles Mapinduzi

Des avions de chasse de l’armée congolaise viennent d’être désormais mis en contribution dans le cadre des opérations militaires en région de Beni au Nord-Kivu.

Dans les airs ce jeudi 26 novembre, peu avant 16h locales, certains hélicoptères tachetés aux couleurs de la tenue FARDC, ont été aperçus comme l’a annoncé mercredi, le maire de Beni.

Une action qu’on peut considérer comme une première depuis que les massacres des civils ont débuté dans la zone en octobre 2014, si on considère le format que lui donnent les autorités congolaises.

“Notre armée va faire des démonstrations avec des avions de guerre qui vont survoler l’espace aérien de la région de Beni. Pendant le survol, il faudra que la population ne puisse pas paniquer. Ces avions sont là pour la guerre contre les terroristes ADF. Il revient à nous de soutenir l’armée dans ces opérations militaires”, a exhorté Bakwanamaha Modeste, maire ad intérim de Beni.

Cette initiative a été saluée par des mouvements citoyens et d’autres groupes de pression dont la LUCHA et la Véranda Mutsanga. Ils estiment que le pays est enfin sur une bonne voie pour pacifier Beni mais demandent à l’armée de ne pas en faire seulement une opération de charme.

Notons que cette campagne est lancée alors qu’il y a peu, un meeting aérien a été organisé dans le ciel kinois entre les armées congolaises et angolaises.

Depuis octobre 2014, on compte près de 5000 civils qui ont été abattus par les rebelles ougandais de l’ADF, en plus de nombreux disparus et blessés.

L’avènement de Félix Tshisekedi à la tête du pays a donné de l’espoir aux Congolais de l’Est qui ont espéré revivre enfin la paix. Mais, en dépit des opérations militaires dites de grande envergure lancées depuis le 30 octobre 2019, l’armée n’est jamais venue à bout de la nébuleuse.