Diplomatie : la situation sécuritaire en RDC au cœur du sommet extraordinaire de la SADC

Par Serge Mavungu

Le Sommet extraordinaire de la Troïka de l’Organe plus les pays contributeurs des troupes de la brigade d’intervention de la force de la Monusco, de la République Démocratique du Congo et du Mozambique
s’est ouvert en début d’après-midi de ce vendredi 27 novembre 2020 , au Centre des conférences de Phakalane.

D’après une dépêche de la presse présidentielle parvenue à la rédaction de objectif-infos.cd , le Président de la République du Botswana Dr Mokgweetsi Eric Keabetswe, hôte du Sommet et Président en exercice de la Troïka de l’Organe a , tout comme au début et à la fin de ce Sommet , salué l’engagement de ses homologues pour prendre des stratégies qui s’imposent face à la menace du terrorisme en RDC et au Mozambique. Les participants ont promis tout leur soutien à ces deux pays.

En ce qui concerne particulièrement la RDC, renseigne ce document ,le communiqué final du Sommet met en exergue le soutien régional au développement et à la mise en œuvre d’une stratégie conjointe du retrait progressif de la Monusco.

Le Botswana, l’Afrique du Sud, la RDC et le Malawi ,indique-t-on , étaient représentés par leurs Présidents de République tandisque la Tanzanie et le Mozambique étaient représentés respectivement par le Vice-président et le Ministre de la défense.

Le Président du Botswana a invité son homologue congolais à une visite d’État au Botswana en 2021. A cette occasion, le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo visitera les mines de diamant et partagera son expérience dans la gestion de ce minerais au profit de la population.