Nord-Kivu : 46 présumés criminels dont 13 Rwandais arrêtés dans un bouclage de la police à Goma

Charles Mapinduzi

Les services de sécurité ont appréhendé quarante-six suspects qui seraient auteurs de l’insécurité grandissante dans la ville de Goma.

Cette action est le résultat d’une opération de bouclage que la Police Nationale Congolaise a réalisée, ce samedi 28 novembre ,à Bujovu, un quartier du Chef-lieu du Nord-Kivu.
Parmi ces présumés criminels, les autorités indiquent qu’il y a treize sujets rwandais et un falsificateur des cartes d’électeurs.

Des outils de guerre dont huit armes AK 47, 10 chargeurs pleins, des machettes ainsi qu’une flèche ont , également été, saisis.

L’action est vivement saluée aussi bien par le gouverneur Kasivita que par les forces locales.
Tous espèrent que ces arrestations permettront à la justice de retracer certaines des causes des assassinats devenus très récurrents dans la ville volcanique.

A l’occasion, le gouverneur Kasivita a demandé à la population de sa province à « demeurer vigilante et à jouer le rôle des agents des renseignements afin de démanteler le réseau des criminels qui insécurisent la ville de Goma et ses environs ».

Rappelons que depuis quelques mois déjà, la criminalité urbaine s’est accrue dans le Chef-lieu du Nord-Kivu.

Des assassinats diurnes et nocturnes ciblés, principalement ceux visant les cambistes et des vols à mains armés y sont très régulièrement enregistrés malgré les promesses des autorités d’y mettre fin.