RDC: Human Rights Watch émet de doute sur les véritables motifs des poursuites judiciaires contre Vital Kamerhe (Rapport)

Par Serge Mavungu

L’ONG britannique , Human Rights Watch a , dans son rapport publié ,ce mercredi 13 janvier 2021 émis de doute sur les véritables motifs des poursuites judiciaires contre ,le le leader de l’UNC , Vital Kamerhe.
“Des allégations de corruption au sein du cercle rapproché de Tshisekedi ont persisté. Le 20 juin, Vital Kamerhe, l’ancien directeur de cabinet de Tshisekedi, a été condamné pour détournement de fonds et corruption, devenant ainsi l’homme politique le plus important de la RDC à avoir été poursuivi pour corruption” ,renseigne ce rapport.

De nombreuses autres personnalités impliquées, souligne-t-on , dans des actes de corruption ces dernières années n’ont pas fait l’objet d’enquêtes, jetant le doute sur les véritables motifs des poursuites engagées contre l’ancien Président de l’Assemblée nationale sous l’ère Joseph Kabila.