Identification de la Nouvelle majorité: Bahati Lukwebo éventre le boa

Par Serge Mavungu

Nommé par le Chef de l’État dès l’entame de cette nouvelle année, le 01 janvier 2021, l’informateur placé pour identifier la nouvelle majorité parlementaire a pris la parole en public, ce mardi 19 janvier, lors d’un point de Presse à Kinshasa. Entouré de 7 membres qui l’assistent dans sa tâche, l’informateur Bahati Lukwebo a répondu aux questions des journalistes sur les véritables enjeux de l’Union sacrée de la nation. Des adhésions massives au partage des postes, le patron de l’AFDC a éventré le boa.

En rapport avec l’adhésion massive à l’Union Sacrée de la Nation , l’Informateur Bahati Lukwebo a ,au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 19 janvier 2021 à l’Hôtel du Fleuve Congo dans la Commune de la Gombe ,dit qu’il ne croit pas totalement pas aux diverses déclarations médiatisées des acteurs politiques pour leur appartenance à la nouvelle vision du Chef de l’État. Il estime plutôt possible sa mission lui confiée pour un aboutissement meilleur.

“L’Union sacrée est une vision républicaine du Chef de l’État en vue de rompre avec la mauvaise gouvernance du passé pour faire asseoir un Etat de droit”, a-t-il soutenu. Il a , à cette occasion , annoncé les invitations aux partis, regroupements et personnalités politiques.

Concernant le partage des responsabilités ,Modeste Bahati Lukwebo estime que c’est la question qui est souvent à la base de tout bloclage.
À l’en croire ,l’ AFDC se contentera de ce qu’elle recevra.

“Ça fait deux ans que nous avons été martyrisés mais jamais nous avons abandonné le combat”, a-t-il souligné.

L’occasion faisant le larron ,Bahati Lukwebo a évoqué la situation qui prévaut au sein de Ensemble pour la République de Katumbi.

Pour lui ,la formation politique de l’ex Gouverneur du Katanga n’a pas écrit pour dire qu’il se retirait de l’Union Sacrée.
Bahati Lukwebo invite ainsi ,les extrémistes de tout bord de mettre de l’eau dans leur vin.