Justice : les avocats du pasteur Ngoy Mulunda dénoncent “les irrégularités” dans la procédure conduisant leur client en prison

Par Serge Mavungu

L’arrestation l’ancien président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, le lundi 18 janvier 2021 dernier continue à défrayer la chronique.

Le collectif des avocats du pasteur Daniel Ngoy Mulunda s’inscrit en faux contre la procédure utilisée par le Parquet général qui a conduit son client en prison.

Les avocats du pasteur incriminé se plaignent du fait que cette juridiction sans l’interroger s’est contenté du mandat de prise de corps émis par l’ANR.

Et le lendemain, poursuivent-ils, le Tribunal s’est présenté au-delà de 19 heures pour juger le prévenu, et ce dernier lui a fait par de son indisponibilité.

Chose curieuse, apprend-t-on, le Tribunal s’est présenté, ce matin, au motif qu’il venait identifier le prévenu Daniel Ngoy Mulunda et en même temps l’audience se poursuivait.

Face à cette irrégularité, les avocats du pasteur demandent qu’il y ait une régularisation de la saisine.

Leur client doit être notifié qu’il va comparaître sur demande du Ministere public. Malheureusement, signale-t-on, le Tribunal a, dans sa décision, rejeté le moyen soulevé par la défense et la demande de venir à la discussion sur le fond.