Union sacrée : Les députés de Katumbi et de Bemba récadrent Jean-Marc Kabund

Par Gratis Makabi

Dans un document signé et rendu public, ce mercredi 20 janvier 2021, les députés nationaux des groupes parlementaires MS-G7, AMK & alliés et du MLC/ADN ont déploré et condamné les contre-vérités proférées par le Président a.i de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) sur les personnes de Moïse Katumbi Chapwe et Jean-Pierre Bemba Gombo, respectivement Présidents d’Ensemble pour la République et du Mouvement de Libération du Congo (MLC).

À en croire ce document, les contre-vérités proférées par Jean-Marc Kabund n’honorent pas le rang de ce dernier, ni l’obligation de réserve impérative exigée de tout homme aspirant à des hautes responsabilités d’État.

“Les groupes parlementaires MS-G7 AMK & alliés et MLC/ADN informent à l’opinion nationale que ces propos ne reflètent nullement la quintessence de la rencontre qui a eu lieu entre le Chef de l’État et nos deux leaders. La seule option retenue étant la poursuite des discussions au sein de la Task-force dans l’intérêt du peuple congolais qui aspire à une vraie rupture avec les antivaleurs et au véritable changement dans la gouvernance de notre pays”, peut-on lire dans ledit document.

Pour rappel, dans sa communication à l’attention de certains députés du Front Commun pour le Congo (FCC)/Union sacrée, Jean-Marc Kabund a affirmé entre autres qu’au cours de la rencontre entre Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, ces derniers n’ont pas hésité d’exiger l’Assemblée nationale pour l’un et la primature pour l’autre. Il a fait savoir qu’il avait l’impression que ces derniers venaient pour tuer l’Union sacrée.