RDC : un avatar fait exploser le site web de la Société nationale de l’électricité [SNEL]

Par Edmond Izuba

Ce dimanche 24 janvier, c’est un fantôme, une personne fictive, un avatar qui prend la défense de tous fidèles clients de la Société nationale de l’électricité, seule société habilitée à desservir toute l’étendue de la RDC en électricité. Son méchant message en signe de protestation suite à l’incapacité de cette société de satisfaire à ses propres engagements et de desservir aux congolais l’énergie électrique, devenue une denrée rare depuis plusieurs décennies, est écrit en langue nationale avec une introduction en anglais et la chute en français : «We hack to keep fit This website is H4CK3D by Congolese People. KALA TE TOKO PIRATER PE BA TURBINE na BA CENTRALS ELECTRIQUES. Bozo pesa biso courant te! Site na bino pe ekoleka lisusu te.
Ekomi tour na bino bo subir delestage digital
(Ndlr :Nous piratons pour rester en forme. Ce site est H4CK3D par des Congolais. Tant que nous n’aurons pas de l’électricité, votre site ne passera pas. C’est maintenant votre tour de subir le délestage digital. Bientôt nous allons aussi pirater vos centrales Électriques)», a-t-il indiqué.

Le service déjà vacillant, chaotique de la Société nationale de l’électricité est à la base d’une vive colère des kinois qui revendique de manière individuelle dans les réseaux sociaux. Nombreux sont forcés de payer la facture de la SNEL sans bénéficier du courant électrique.