Enquête journalistique sur Bukanga Lonzo : un proche de Samy Badibanga crie à la manipulation

Par Serge Mavungu

Une source proche du premier-vice président du Sénat, ancien premier-ministre, Samy Badibanga, s’inscrit en faux contre le résultat d’une enquête journalistique télécommandée par les criminels économiques bien identifiés et épinglés par le crédible et sérieux rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF) comme auteurs importants de la débâcle du parc Bukanga Lonzo.

À en croire, la même source, depuis, en effet,que ces champions de détournements scientifiques des deniers publics ont été mis à nus,ils tentent d’utiliser soit des ONG, soit encore des réseaux des journalistes pour tenter de se dédouaner.

Samy Badibanga, renchérit-elle, avait déjà trouvé 285 millions de USD décaissés par son prédécesseur.
De ce montant, apprend-t-on, 205 millions de USD avait déjà été détourné avant même sa prise de fonction par les concepteurs du Projet Bukanga Lonzo.

“Samy Badibanga a sauvé la République en refusant de débloquer encore des fonds pour un projet dont les sommes étaient destinées à se partager en Afrique du Sud par des prédateurs”,a-t-elle confié.

Le Clan des criminels économiques de Bukanga Lonzo tente de distraire l’opinion pour espérer encore des postes de responsabilités en RDC .

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui avait déjà fustigé ce projet dans son discours à la Nation du 30 juin 2020 n’est pas dupe pour prêter oreilles à ces ennemis du peuple congolais.

“Le procès Bukanga Lonzo aura lieu tôt ou tard”, espère-t-elle.