Sud-Kivu : Faute de moyens, un centre de traitement des patients atteints de Covid-19 est fermé

Par Ben Dongoko

La deuxième vague de Covid-19 se pointe alors que les moyens pour subvenir aux soins des patients deviennent de plus en plus insuffisants. Pour des raisons d’ordre financier, le ministre provincial de la Santé Cosmos Bishisha a annoncé, par le truchement d’un communiqué parvenu à Objectif-infos.cd ce mardi 26 Janvier 2021, la fermeture du centre d’isolement et de traitement des patients atteints de coronavirus de Bwindi situé dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

À l’en croire, ce centre était trop coûteux. Et face à cette fermeture, la prise en charge des personnes atteintes se fera désormais dans des différentes structures médicales de la Ville.

Entre-temps, a-t-il souligné, la province est en train de réhabiliter un espace approprié pour l’isolement de certains cas de covid-19.

Il sied de rappeler que le centre de traitement et d’isolement de Bwindi recevait jusqu’à lors les patients atteints de coronavirus pour le traitement et les cas suspects pour l’isolement sous la responsabilité du gouvernement provincial.

Pour l’instant, la province du Sud-Kivu compte un cumul de 486 cas confirmés dont 52 décès. Au total 48 malades actifs sont sous traitements dans les hôpitaux de la province et à domicile, à en croire le ministre Cosmos Bishisha.