Justice : JP Wafuana, Charcom du Chef de l’État, accusé de non assistance en personne en danger (plainte)

Par Jean-Chrysostome Luntadila

Dans une correspondance adressée au Procureur de la République près le Tribunal des Grandes Instance Kinshasa/ Gombe, le conseil de Tshiama Kabemba Inès a saisi la justice pour la faire part de menace et de la non assistance en personne en danger dont elle a été victime de la part Jean-Pierre Wafuana.

En effet, précision dans cette correspondance, Jean-Pierre Wafuana vivait ensemble avec Tshiama Kabemba Inès dans une relation amoureuse et ce, dans une même maison depuis en 2020.

“Au mois de ce septembre de la même année,ma cliente tombe malade et Jean-Pierre Wafuana prend la résolution de la jetée hors de la maison sans prendre en charge ses soins médicaux alors que son état de santé est très inquiétant”, renseigne cette correspondance.
Cette dernière a tenté de regagner la maison mais sans succès, elle demande à son partenaire de l’amener à l’hôpital sans succès et ce dernier livre à des menaces utilisant ses fonctions et son poids politique.

Notons par ailleurs que, ces faits ci-dessus sont constitutifs des infractions de la non assistance à personne en danger (art 66 ter CPL II), menace( art 160 CPL II).

Ci-dessous, la plainte déposée au parquet par l’épouse de Jean Paul Wafuana.