RDC-Covid-19 : le gouvernement juge nécessaire de communiquer avant de vacciner

Par la Rédaction

Le Premier Ministre sortant ILUNGA ILUNKAMBA a présidé ce vendredi 05 Mars 2021, à l’Hôtel du Gouvernement, la réunion du comité multisectoriel de lutte contre la pandémie à Coronavirus. Il s’est agi d’examiner problématique de la vaccination de la population contre la Covid-19, notamment la préservation du vaccin, sa distribution, l’éligibilité de personnes à cette vaccination, que la nécessaire communication pour une meilleure compréhension de la démarche du gouvernement face à la méfiance observée çà et là.

Pour l’essentiel, il faut noter que la campagne de vaccination commencera dans les jours à venir, aussitôt que le personnel commis à la vaccination aura été correctement formé. La RDC a déjà 1,7 millions de doses de vaccin sur les 6 millions attendues.

Il a été précisé que la vaccination n’est pas obligatoire, mais le gouvernement conseille vivement à la population de se faite vacciner surtout les personnes qui présentent des co-morbidités comme le diabète, l’hypertension et d’autres maladies cardio-vasculaires.
S’agissant de la progression de la maladie en rdc, le comité a noté une tendance à la baisse des contaminations. Au total, depuis le début de la pandémie, environ 26.000, 20.000 cas ont été guéris et 711 personnes sont décédées.

Ont pris part à cette réunion, le Ministre de la Communication et Médias, la Ministre des Affaires Sociales , le Ministre de la Santé et son Vice-Ministre, le Ministre de l’ ESU, le Min Près le Président de la République, la Ministre Près le Premier Ministre, le Vice-Ministre de Budget, le Vice-Ministre de la Santé, le Ministre-Ministre des Transports, le Secrétaire Général du Gouvernement, le Secrétaire Technique du Comité Multisectoriel de lutte contre la Covid-19, Dr. Jean-Jacques Muyembe, Dr. Steve Ahuka Mundeke, Incident Manager, la Directrice du Programme Elargi de Vaccination Dr. Isabelle Mukamba, le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, les responsables des services de sécurité et de la police Nationale Congolaise. Plus de détails dans ce compte – rendu dressé par le Ministre d’Etat de la Communication et Médias Jolino Makelele.