9 ème Jeux de la Francophonie de Kinshasa : Le CNJF s’est engagé à rattraper tout le retard enregistré

Par Ben Dongoko

En dépit du retard enregistré pour la tenue des jeux de la Francophonie à Kinshasa, le Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF) a, lors d’un point de presse tenu ce samedi 13 mars 2021, rassuré l’opinion tant nationale qu’internationale qu’il s’est engagé à rattraper tout le retard enregistré grâce une forte équipe d’appoint.

Lors de ce point de presse tenu au siège des 9 ème Jeux de la Francophonie, à Kinshasa, le Porte Parole du CNJF, Zacharie Bababaswe, a précisé que l’heure n’est pas à la polémique mais plutôt au travail.

Chantant sur la même note, Bibiche Magalu, Chargée de la Communication de ces jeux, a souligné que l’idée est de travailler d’arrache-pied question de faire de cet événement un évènement de haut niveau.

“On doit avancer, nous demandons à tous de serrer les coudes parce que le temps ne nous attends pas…soyez indulgents pour permettre à la nouvelle équipe et plus précisément à Monsieur le Haut Représentant, Didier Tshiyoyo, de poser aisément des actions constructives”, a-t-elle souligné.

Et de renchérir :

“la RDC doivent accueillir 4000 athlètes, 88 délégations et nous avons la tâche de nourrir tout ce monde, le sécuriser surtout… De ce fait, nous n’avons pas le temps à perdre dans ce genre de tergiversations”, a-t-elle renchéri.

Peut-on se souvenir que le Président de la République Félix Tshisekedi avait nommé au mois de février dernier, Didier Tshiyoyo Mbuyi, son Haut représentant au Comité national des 9 ème jeux de la francophonie de Kinshasa.

Et cette nomination est consécutive à la création au niveau de la Présidence du service dénommé Comité national des 9 ème jeux de la Francophonie de Kinshasa (CNJF).

Sur la liste des jeux retenus pour ce grand événement qui aura lieu du 19 au 28 août 2022, se figure le Basket-ball féminin, le Football masculin, les courses, le marathon, le handisport, le cyclisme, le Tennis de table, le judo, la liste n’est pas exhaustive.