RDC : La Banque Mondiale lève sa suspension de soutenir la gratuité de l’enseignement de base

Par Serge Mavungu

Après avoir annoncé la suspension de son soutien à la gratuité de l’enseignement primaire en République démocratique du Congo (RDC), la Banque Mondiale a annoncé vendredi 12 mars 2021, la levée de cette suspension.

Elle renouvelle ainsi, son engagement à soutenir cette vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Cette nouvelle, le vice- président de cette grande institution financière pour l’Afrique de l’Est et Australe, Hafez Ghanem l’a fait part au Président de la République, au cours d’un entretien via visioconférence.

La Banque Mondiale, à en croire son vice-président pour l’Afrique de l’Est et Australe, s’est engagée à accompagner également les réformes institutionnelles initiées par Félix Tshisekedi.

Pour rappel, la Banque Mondiale avait signifié, en juin 2020, l’approbation d’un financement de 1 milliard USD de l’Association internationale de développement (IDA) en vue d’améliorer le capital humain en RDC avec 800 millions USD pour le projet axé sur l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE).

Elle avait prévu un premier versement de 100 millions USD en décembre 2020 en faveur du ministère de l’enseignement primaire secondaire et technique. Ce décaissement n’avait pas été fait après les révélations de l’Inspection Générale des Finances (IGF) sur des manquements notamment des cas de fraude et de détournements de fonds publics.