King Alesh dans son nouvel opus : “Allo Allo mokonzi, QG de l’armée est déjà installé à Beni?…Na ndenge ya mabe te”

Par Ben Dongoko

La musique est l’art de combiner le son d’une manière agréable à l’oreille. Au delà de cet aspect formel, elle doit s’assoir également sur un contenu richissime.

De son vrai nom Alain Chirwisa, l’Artiste chanteur King Alesh ne ménage aucun effort pour rendre son contenu édifiant et conforme aux réalités sur terrain. Dans son nouvel opus “Na ndenge ya mabe te”, déjà disponible sur toutes les plateformes de téléchargement depuis l’avant-midi de ce vendredi 19 mars 2021, King Alesh se pose des questions sur des promesses non tenues des autorités congolaises, mais également sur les différents comportements sociaux qui laissent à désirer.

Au Chef de l’État, cet activiste de justice sociale soumet ces questions : “Vous nous avez promis un Quartier Général de l’armée à Beni, vous avez dit que vous irez y rester jusqu’au retour de la paix, où en sommes-nous ?
Qu’en est-il de la somme détournée du projet 100 jours?”.

S’adressant au Gouverneur Gentiny Ngobila, Alesh déplore implicitement son silence eu égard aux tapages sonores des Bars et Églises qui ont élus domicile dans la Ville province de Kinshasa.

Dans le refrain de la chanson, cet adepte du Afro pop martèle : “Na ndenge ya mabe te… Motuna eza lisasi te…Bolukisa nga te…Natuni na ndenge ya mabe te”.

King Alesh est auteur de plusieurs singles; notamment, éveil, o’a motema mabe, youyou, mutu (feat avec Bill Clinton), et akota. Au sujet des albums, il a sorti la mort dans l’âme en 2010 et mongongo en 2017.