Éliminatoires CAN 2022 : “Le match face à la Gambie va nous servir pour préparer le prochain mondial” N’sengi Biembe

Par Gratis Makabi

L’équipe nationale de la République Démocratique du Congo ne participera pas à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui va se dérouler au Cameroun en 2022.

Distancée par ses concurrents directs (Le Gabon et la Gambie), la RDC va recevoir l’équipe nationale de la Gambie, ce lundi 29 mars 2021, au stade des martyrs de Kinshasa à 17h00, pour le compte de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de prochaine CAN.

Le sélectionneur national de la RDC, Christian N’sengi Biembe estime que les fauves congolais doivent terminer ces épreuves en beauté pour l’avenir de l’équipe.

“On va jouer ce match pour l’honneur. C’est un coup dure pour les léopards, qui seront absents de la phase finale de la CAN, une première depuis 2012. Difficile à digérer, certes, mais il faut penser au meilleur qui attend le football congolais. Il faut que le peuple congolais puisse accepter cette élimination. Je pense que c’est un mal pour le bien. Parfois, il faut accepter ça pour peut-être comprendre certaines situations et y remédier. Il faut parfois passer par le sacrifice pour changer les choses. On ne peut pas tout le temps avoir de bonnes choses. Dieu parfois permet des choses pareilles pour accéder à des meilleures. Et c’est lui qui produit le vouloir et le faire”, a-t-il déclaré à la presse.

Et N’sengi Biembe de renchérir : “Léopards devraient servir dès ce lundi face à la Gambie, en principe. Mais aussi, faut-il le dire, elles seront importantes pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. On va s’appuyer sur ce qui n’a pas été dans ces éliminatoires (de la CAN) pour améliorer dans l’avenir”

Christian N’sengi Biembe a, en outre, fait savoir que sa démission n’est pas à l’ordre du jour. Il a aussi signifié qu’il n’était pas dans cette conférence que pour parler du match de ce lundi.

Pour rappel, les léopards de la RDC occupent la troisième place, derrière les panthères du Gabon et les scorpions de la Gambie, qui comptent dix points à chacun, les palancas negras d’Angola sont derniers avec un petit point.