Retransmission des matchs des léopards sur la RTNC : “Le paiement des éliminatoires de la CAN 2022 s’est fait match par match” Jolino Makelele

Par Gratis Makabi

L’ affaire de la non retransmission de deux derniers matchs de l’équipe nationale de la République Démocratique du Congo sur la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2022, continue à tiquer l’attention de tout passionné du ballon rond sur le plan national, ainsi qu’international.

L’ Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) n’a pas, en effet, livré à la RTNC le signal télévisé des matchs Gabon-RDC, et RDC-Gambie. Celà suite au non paiement des droits de diffusion des épreuves de ladite compétition.

Dans un entretien accordé à la presse, le Ministre de la communication et des médias, David-Jolino Makelele a fait savoir que le paiement des rencontres des éliminatoires de la CAN 2022 s’est fait match par match, et le montant de 780 000 euros qui circule sur les réseaux sociaux concerne l’abonnement de la RDC à Rascom QAF 1R pour la location du satellite au profit de la RTNC.

“La RDC accusait particulièrement des arriérés de l’ordre de 320 000 euros dus à l’UAR dans le cadre de la retransmission des matches RDC-Angola et Angola-RDC. Le paiement n’étant pas été fait dans le délai convenu entre les deux parties, il était impossible d’assurer la retransmission de ces deux matches. Les lettres envoyées par le ministre de la communication et des médias, le 26 janvier, le 24 février et le 24 mars n’ont eu un écho favorable de la part du directeur de cabinet de Félix Tshisekedi que le 25 mars. L’autorisation d’engagement de la dépense est donc arrivée le même jour du match” a t-il déclaré.

Le porte-parole du gouvernement a, en outre, éclairé que le montant de 1 800 000 euros qui a été payé par l’État congolais à l’UAR par Goka International pour les compétitions de 2019 à 2022, ne concerne pas la CAN 2022, mais couvre un package comprenant la CAN 2019 et d’autres compétitions.

Il sied de noter que d’après la clameur publique, le Directeur du service de sport de la RTNC, François Kabulo mwana Kabulo et Eugène Kabongo seraient à la base de la non retransmission de ces matchs.