Grève au Nord-Kivu : Les habitants de Beni et Butembo appelés à boycotter le mot d’ordre des mouvements citoyens

Par Gratis Makabi

Plusieurs activités socio-économiques n’ont pas fonctionné, ce lundi 05 avril 2021, dans les villes de Butembo et Beni suite à l’appel des mouvements citoyens sur l’arrêt des activités pendant 10 jours en vue de dénoncer les massacres dans la région de Beni où plus de 150 personnes ont été tuées par les ADF en moins d’un mois.

Pour ce faire, le Gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita appelle la population à ne pas respecter ce mot d’ordre.

Selon lui, cette démarche va occasionner à ce que la république tombe dans les stratégies communicationnelles de l’ennemi.

“Je crois qu’au stade actuel où nous sommes attaqués, il est plus important de regarder dans la même direction. Ne donnons pas la chance à l’ennemi pour déstabiliser le pays. Aujourd’hui nous vivons dans un pays qui subit les effets Covid-19. Imposer l’arrêt des activités économiques dans une région meurtrie comme Beni, Butembo, ça veut dire qu’on joue le jeu de l’ennemi qui veut aujourd’hui nous voir souffrir”, a dit-il.

Carly Nzanzu a, en outre, appelé tous les responsables de ces mouvements citoyens d’être plus démocratiques, plus responsables puisqu’à défaut, ils risquent de tomber dans des infractions individuelles.

Ce mouvement de grève, selon les initiateurs, vise aussi à demander le départ de la Monusco qu’ils accusent de passivité face aux tueries persistantes des civils à Beni (Nord-Kivu) et à Irumu (Ituri).