6 avril : après l’annonce d’une journée chômée et payée, Atou Matubuana plaide pour l’élévation de “Papa” Simon Kimbangu au rang de héros national

Par Ben Dongoko

Après avoir suivi le discours du Chef de l’État à l’occasion du centenaire de l’Eglise Kimbaguiste, le Gouverneur du Kongo-central, Atou Matubuana, s’est exprimé lors d’une interview qu’il a accordée à la rédaction de objectif-infos.cd.

Réagissant sur le souhait du Chef de l’État de faire de la date du 6 avril, une journée chômée payée, Atou Matubuana a remercié F.Tshisekedi pour cette initiative qu’il qualifie de juste et louable. À l’en croire, Simon Kimbangu mérite plus que cet honneur.

“Là où tout le monde voit le noir, le Chef de l’État a vu la lumière… Nous ne pouvons pas nous voiler la face, le Prophète Simon Kimbangu est la voie lactée, c’est le guide d’autant plus qu’à l’époque où la colonisation battait son plein, qu’il eût cru qu’un nègre pouvait se lever et se tenir devant les colons…”, a-t-il démontré.

Et de renchérir :

“Reconnaître Papa Simon Kimbangu est pour nous les Né-Kongo en particulier, et toute l’Afrique en général, un motif de fierté… décrétée la date du 6 avril, une journée chômée payée n’est pas un hasard et cette date est plus qu’une fête. Ainsi, que toutes les religions disent que nous avons un seul ancêtre commun, Papa Simon Kimbangu”.

Loin de lui l’intention de s’arrêter par là, le numéro un de la Province du Kongo-central a avancé deux suggestions question de valoriser et pérenniser davantage le nom de Papa Simon Kimbangu :

“Papa Simon Kimbangu mérite beaucoup d’honneurs, je dirai qu’il importe même de l’élever au rang de héros national vu qu’il est le précurseur de l’indépendance de notre pays. Mais aussi, de rebaptiser l’aéroport international de N’djili le nom de Simon Kimbangu”.

In fine, Atou Matubuana estime que mettre en application ses deux suggestions fera une très bonne correction de l’histoire dans la mesure où il permet également la reconnaissance de l’internationalité de Papa Simon Kimbangu.