Insécurité en RDC : La CENCO sollicite la permutation effective des officiers affectés à l’Est

Par Gratis Makabi

Dans le souci d’accompagner le processus de la construction de la paix et de la cohésion sociale, ainsi que la consolidation de la fraternité entre peuples et communautés, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) a, au cours d’un point de presse qu’il a tenu, ce jeudi 08 avril 2021 au Centre interdiocésain, formulé quelques recommandations au Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et au gouvernement central de la République.

À en croire le Secrétaire général de la CENCO, l’abbé Donatien Nshole, la permutation effective des officiers affectés dans la partie Est du pays s’avère nécessaire pour déjouer les traîtres qui sont dans l’armée régulière.

“Il s’avère urgent et nécessaire de déplacer tous les officiers militaires ayant évolué dans les différentes rébellions ou groupes armés dans l’Est du pays, et mettre à l’écart de la chaine du commandement et de la logistique ceux qui seraient réputés agents-relais des armées étrangères” a t-il déclaré.

Et Abbé Donatien Nshole de renchérir : “Nous en appelons à l’achèvement du processus de désarmement et de démobilisation, et à la prise en charge des démobilisés cantonnés depuis 2020. Plusieurs d’entre eux sont en train de rejoindre les groupes armés ou grossir les rangs des bandits et des gangsters”.

La CENCO a, en outre, demandé l’apurement de la paie de la solde des militaires surtout celle des soldats de rangs, et vérifier la meilleure utilisation des ressources allouées aux unités engagées dans les opérations, la maîtrise des effectifs et la bonne tenue de la logistique sur le théâtre des opérations.